Une demeure de caractère revisitée – à Chelles (77)

Dans le centre ville de Chelles, en Seine et Marne (77), un couple propriétaire d’une belle demeure ayant conservée tout son charme d’antan, souhaitait la rénover sans la dénaturer. Amateurs des style à la fois classique et contemporain, leur demande s’est portée sur un alliance de ces deux styles tout en intégrant un maximum de rangements dans chacune des pièces sans en écraser les volumes.

 

La transformation débute par la rénovation du sol, qui est remplacé par un carrelage gris / beige patiné, très chaleureux et de grande dimensions (60 x 60 cm), permettant de mettre en valeur les volumes tout en réchauffant l’espace. Son aspect patiné lui permet de s’inscrire dans l’espace de manière harmonieuse avec l’histoire et l’écriture graphique de la maison existante.

C’est ensuite au tour des murs, de se voir habillés en couleur.

 

Dans l’entrée, on intègre un beige délicat, permettant d’apporter de la chaleur à l’espace, tout en faisant ressortir le contraste avec le blanc des plinthes et des plafonds moulurés, et par conséquent de valoriser l’escalier. Ce dernier a été repensé selon 2 finitions, le blanc pour les limons et gardes corps, et le bois clair pour les marches. Le blanc permet d’alléger l’effet masse de l’escalier tout en conservant suffisamment de lumière pour en faire ressortir les reliefs, tandis que le bois, a été choisi pour son aspect chaleureux.

La transformation s’achève ici par le remplacement des portes menant à la cuisine par une porte à galandage, plus pratique et moins encombrante dans la cuisine.

La transition se poursuit au fil des paliers, qui restent dans la continuité de l’entrée dont ils reprennent les codes couleurs. Ils ont été mis en valeur grâce à quelques cadres et éléments décoratifs agissant tels des guides à travers l’ascension vers le 2e étage. Les luminaires et appliques, tout comme les éléments décoratifs, ont été sélectionnés pour leur aspect aérien et discret, afin de laisser la place aux éléments majeurs et préexistants de la maison, tels que les vitraux et moulures.

 

Le salon, ouvert sur l’entrée, s’articule également tel un prolongement de cette dernière. Il en reprend les couleurs, dans un dosage différent, afin de créer une autre atmosphère, plus intimiste, notamment côté salon TV, mais également dans le but de s’harmoniser avec les éléments existants de la pièce tels que le piano et la TV (2 éléments noirs très marqués, le noir a donc été utilisé par parcimonie dans la pièce de manière délicate pour équilibrer le tout).

La pièce se repartie selon 2 axes, le coin repas, offrant une composition murale avec de nombreux rangements ouverts et fermés, et le coin TV, articulé dans le «prolongement» du premier espace avec une composition murale également. Cette dernière permet d’accueillir la TV, mais aussi d’habiller les murs afin de rendre l’espace d’autant plus intimiste. De ce côté ci, on retrouve 2 murs peints en rouge poudré, contrastant avec la composition murale et la cheminée qu’il met en valeur, tout en équilibrant visuellement les volumes de la pièce, en provoquant la sensation d’élargir le mur.

Ces deux espaces sont liés par le centre de la pièce où se trouve le piano.

 

La visite se poursuit et s’achève par le séjour, pièce la plus importante de la maison, dans la mesure où c’est celle dans laquelle le couple et ses trois enfants passent le plus de temps. Il se veut donc spacieux et aéré, au quotidien comme lorsque l’on reçoit. Il permet un usage confortable, mais également de recevoir aisément.

Tout comme le salon, il se compose de 2 espaces, un espace détente et un espace repas.

Côté repas, on dispose d’une nouvelle composition murale, permettant d’obtenir de nombreux rangements (en remplacement des rangements existants, mais aussi en complément). Elle permet également de créer une invitation vers la cuisine dont elle est le prolongement, et d’habiller le climatiseur grâce à une grille identique à celles que l’on trouve dans l’entrée au niveaux des habillages de radiateurs. Cette composition est réalisée avec des étagères fines, afin de conserver un aspects « classique », à l’image de la maison.

 

Le projet a également fait l’objet de rénovation sur les espaces cuisine et WC.